Politique : L’ancien chauffeur de Hollande travaillait « au black »

Publié le par La vérité depitée

 ssrt.jpg

 

Le Sunday Time, l'équivalent du JDD anglais (ce n'est donc pas un tabloïd, chers militants socialistes), dans son édition du 15 avril 2012, consacrait un article très détaillé sur l'affaire du chauffeur de François Hollande, dont nous avons déjà parlé ici.

 

Pour rappel, Mohamed Belaid accuse l'entourage du candidat socialiste et notamment Faouzi Lamdaoui, le chef de cabinet d'Hollande, de l'avoir fait travailler illégalement comme chauffeur, sans déclaration d'embauche ni versement de salaire, puis de l'avoir physiquement menacé à plusieurs reprises à partir du moment où ses réclamations salariales commençaient à se faire entendre (Mohamed Balaid a d'ailleurs filmé ces menaces, vidéos aujourd'hui en possession de la police).

 

De nouvelles informations sont fournies dans cet article. Notamment que Faouzi Lamdaoui, le chef de cabinet de François Hollande, a plusieurs fois payé en cash – des sommes de 200 ou 300 euros – l'ex chauffeur, Mohamed Belaid. Si c'était prouvé, cela viendrait démontrer que cette collaboration passée n'avait rien de bénévole, bien entendu, argument que font entendre les socialistes lorsqu'on leur parle du sujet.

 

Depuis notre article sur cette affaire, plusieurs journalistes nous ont contacté… presque toutes les grandes rédactions françaises d'ailleurs. La plupart d'entre eux nous ont d'abord dit vouloir écrire quelque chose sur l'affaire et certains ont même commencé à faire une enquête plus approfondie sur le sujet. D'après ce que nous savons, de nouveaux éléments auraient été découverts, qu'on n'a pas souhaité nous communiquer. Pourtant, aucun journaliste français n'a finalement signé de papier sur l'affaire, à la différence de la presse étrangère. À chaque fois, la même raison est évoquée : "je voulais, mais ma rédaction n'a pas voulu et m'en a empêché".

 

Quand on voit la manière dont a récemment été traitée "l'affaire Pierre Lellouche", simple secrétaire d'État, suspecté d'avoir fait travailler illégalement une femme de ménage sans-papiers, ou précédemment celle du petit Louis Sarkozy qui jetait des tomates-cerises sur une policière, on s'étonne un peu que lorsqu'il s'agit du possible futur Président de la République, aucune curiosité politique ou médiatique ne semble pointer le bout de son nez. Omerta des médias pour protéger François Hollande ?

 

Article du Sunday Time : www.slideshare.net/lemalpensant/article-du-sunday-time-sur-franois-hollande-et-son-chauffeur

Source : www.lemalpensant.fr

Publié dans Politique

Commenter cet article