Politique : L'égo de Ségolène Royal blessé

Publié le par La vérité depitée

Ségolène Royal avoue avoir du mal à faire campagne pour un autre candidat, alors qu'elle avait porté les couleurs de la gauche au second tour en 2007.

Ségolène Royal lors de son discours à l'issue du premier tour de la primaire PS.
 
En tant qu'ancienne candidate à l'Elysée, Ségolène Royal a du mal à défendre les idées d'un autre, et cela ne tient pas au fait que ce soit son ex-mari, François Hollande qui fasse campagne pour la gauche. "C'est très difficile (...) même si ça avait été un autre candidat", "c'est très difficile de ne pas avoir été désignée", a-t-elle confié lors d'une interview à Questions d'info" LCP/Le Monde/AFP/France Info.

"Quand on a mené une première campagne, quand on a été au second tour, on a envie d'en mener une seconde et de transformer l'essai", a justifié la présidente de la région Poitou-Charentes."Donc c'est vrai que c'est très difficile et en même temps je le fais (...) parce que je considère que la mission de la gauche, la mission des socialistes c'est d'être au service d'une cause qui est plus grande que nous. La cause des socialistes, c'est l'émancipation humaine de chacun, le progrès pour chacun. On est au service de cette cause et non pas l'inverse", a-t-elle ajouté.Selon Mme Royal, "il faut être capable, et j'ai cette force, de pouvoir à un moment mettre de côté son ambition ou son rêve personnel et de se mettre au service de celui qui peut l'emporter en notre nom à tous".
Source : http://lci.tf1.fr

Publié dans Politique

Commenter cet article