Politique : Le canular de Rue89 pour le 1er Avril

Publié le par La vérité depitée

Canular très grave en ces temps de campagne pour deux raisons :

- Le canular vise Sarkozy (encore une fois ...) et ceux qui n'auront pas été mis au courant du canular resteront convaincus de la manipulation de Sarkozy dans son geste au salon de l'agriculture. Hollande peut dire merci à Rue89.

- Les commentaires de l'article montrent la mauvaise foi des électeurs de gauche, qui témoignent les dires de l'article alors que celui-ci est inventé de toutes pièces ! Ridicule ...

 

 
« Casse-toi pôv’ con » : le récit de l’homme insulté par Sarkozy

 

Un coup monté par l’Elysée... qui tourne mal

 

D’après le témoignage d’Yves, son vif échange avec Nicolas Sarkozy n’avait rien de spontané : tout était organisé par l’Elysée.

Ce qui devait être une opération de communication destinée à faire passer le Président « bling bling » pour un chef d’Etat plus proche du peuple – et doté d’un solide sens de la répartie – a tourné au fiasco.

Selon nos informations, le scénario initial prévoyait que Nicolas Sarkozy, face à un agriculteur qui refuse de lui serrer la main, prononce quelque chose comme « une poignée de main est pourtant décisive pour juger un homme » ou « mieux vaut un mauvais caractère que pas de caractère du tout ». La scène aurait dû être filmée par toutes les caméras de France mais le résultat est celui que vous connaissez.

 

[...]

 

« Je me souviens comme si c’était hier. Monsieur Martinon a dit “vous allez bousculer un peu le président de la République”. Moi j’ai dit “ah non”, hein. Il a rigolé et il a dit “quand je dis le bousculer, vous allez simplement refuser de lui serrer la main”. [...]

J’étais pas très chaud, j’ai quand même demandé des garanties quand même : ne pas être bousculé par les gardes du corps et ne pas être inquiété par la police. Il m’a dit de pas m’en faire et que le Président me remercierait. »

 

[...]
« Nous comptons, conformément à l’engagement que vous avez pris, sur votre entière discrétion concernant le service que vous avez rendu à la Présidence, compte tenu de la tournure prise par l’opération. »  

Aujourd’hui au Conseil économique et social, Guillaume Mostelle nous a raccroché au nez dès que nous avons commencé à évoquer l’épisode.

 

 

Source : www.rue89.com

 

 

 

Quelques exemples de commentaires honteux :

 

"Merci pour votre article, qui répond à plusieurs questions que je me pose depuis 2008. J’étais en effet au Salon de l’Agriculture ce jour là, j’ai assisté à l’altercatipon « casse toi ». J’ai vu plusieurs hommes en costume sombres accompagner M.Bouvières vers la sortie. Il avait l’air un peu perdu : « J’ai fait ce qu’on m’a dit », répétait-il, hébété.
Votre article montre comment la communication est dirigée sous Sarkozy : un mélange de cynisme et de mensonge. Bravo à M.Bouvière de faire son coming out : c’est courageux de sa part."

 

"Pareil, j’étais là aussi, et j’ai entendu l’homme dire après : « Vous ferez rien à ma fille, hein ? Je dirai rien »... En tout cas c’est ce que j’ai compris, dans le brouhaha créé par le service d’ordre de l’Elysée ..."

 

Quoi en penser ?

 

Publié dans Politique

Commenter cet article