Politique : Une black-liste socialiste avec 10 journalistes et polémistes de droite à "mettre au vert"

Publié le par La vérité depitée

La maigre liste (et heureusement incomplète) qui suit, comparée à la foule de journalistes, présentateurs, éditorialistes qui nous ont aspergés et saoulés de leur haine pendant des années, avec parfois le sourire plein de fiel et de délectation d’hypocrites à la déontologie annoncée et affirmée sans vergogne mais jamais respectée. Cette maigre liste, donc, suffit à elle seule et de par son existence, à justifier pleinement le boycott de l’immense majorité des journalistes et médias jusqu’à ce qu’ils retrouvent l’honnêteté que nous sommes en droit d’attendre et même d’exiger.

 

Le but qu’ils poursuivaient a été atteint grâce à leur action méthodique d’attaque dans la durée, sur tout et n’importe quoi, avec un véritable acharnement, en meute, en écho et en boucle.

 

Sur son blog, le journaliste Éric Brunet a dénoncé cette liste de la honte. Voici ce qu’il en dit :

 

« Des journalistes de droite « listés » par le PS (extrait du blog d’Éric Brunet)

 

Depuis quand les éditorialistes de droite sont-ils des politiques comme les autres ? Rappelons que 6% seulement des journalistes ont une sensibilité politique à droite, selon un sondage SCP publié par Marianne en avril 2001 (seule source existante). Aujourd’hui on estime que 80% des journalistes votent à gauche. Le journaliste de droite est donc une espèce menacée. Pas de quoi émouvoir la rue de Solférino où un élu PS vient de les cataloguer dans une liste. Jérôme Impellizzieri, un conseiller général francilien, a rendu publique une liste de 10 journalistes et polémistes de droite, coupables selon lui, d’être proches de Nicolas Sarkozy. Objectif : demander au CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel), de comptabiliser le temps de parole de ces journalistes dans le quota de l’UMP. Comme si la droite était hégémonique dans les médias… Voici les pointés du doigt : – Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1) – Etienne Mougeotte (LCI, RTL) – Eric Revel (LCI, RTL) – Eric Brunet (RMC, BFM TV) – Catherine Nay (Europe 1) – Yvan Rioufol (RTL, iTélé) – Yves Thréard (iTélé) – Guillaume Roquette (LCI, France Inter, France 2) – Robert Ménard (Sud Radio, iTélé) – Jean-Pierre Pernaut (TF1). Il est évident que cette black liste envoyée au CSA, a pour but de faire taire les journalistes concernés. Si le CSA accédait à la requête du Parti Socialiste, les rédactions qui emploient ces éditorialistes seraient dans l’obligation de les mettre au vert pendant toute la durée de la campagne. »

 

eric_brunet

Source : 24heuresactu.com

Publié dans Politique

Commenter cet article

MisterFender 05/04/2016 12:48

Bravo, Stephalb
J'ai entendu ce matin la dernière provocation de BRUNET, "il faut défendre les entreprises qui servent la mode Islamique" mon sang n'a fait qu'un tour, ce type me débecte et j'ai enfin trouvé plusieurs définition pour cet énergumène : Il cumule, la traitrise, sous prétexte de lancer des provocs courageuses (?), insidieusement se pose en directeur de consciences, nuisible, ce mot résume la globalité du personnage. Ses émissions sont de plus en plus provocantes mais sont en en plus propagandistes,, Les nuisible déstructurent la matière à laquelle ils s'attaquent, lui, sa matière c'est la France. Le groupe dont il fait partie sont des pépiniériste dans le genre. FRANCE, français, faites gaffe à vos journaleux, souvent sous des abords sympathiques, se cachent des amis qui vous veulent du mal.
Je vous rejoins en rajoutant que c'est un con de la plus odieuse des espèces un con doublé d'un salop. Il encourage sans arrêt les français de quitter notre pays, pourquoi ne montre-t-il pas l'exemple? Quand quelque chose ne plait pas, on laisse tomber, c'est ce que je fais désormais pour ce mec..
Votre article est très bien, et m'a fait vous rejoindre mais on est dans la merde car Brunet, la droite danger public et les autres de la Gauche "il n'y a plus de pilotes dans l'avion" ben, le sol se rapproche et que fait la police? Rire!
Bonne journée

Stephalb 17/03/2016 14:32

Éric Brunet est un toutou de la droite radicale...je serai curieux de le voir sous des ponts, au rsa, ou au smic avec un boulot de merde, ce chien.
n fait, ce genre de con, dans un autre siècle, aurait la tete coupée...mais c'est qu'un chien.
On est en france on va pas le bouffer, il n'a aucun gout...puis je savoir son salaire ?
quel est son salaire pour chier ainsi sur les français?...j'aimerai bien savoir comment il est payé, et par qui pour dire ainsi que les français doivent accepter la misère, se déplacer, avoir de la mobilité, que le cdi n'existe plus, et croire un seul instant que la mobilité permet de vivre...qu'on le foute ce mec dans une caravane a vivre plein de petits boulots en France, sans vivre autre chose que le travail, sans famille...ce journaliste est un con dangereux.....non seulement il le sait mais il insiste. Un njour il finera dans une bene a ordure...c'est le meilleur que je lui souhaite, puisque c'est sa place...à défaut de lui faire la peau...la taupe. le gocho te salut, fumier...sourire.
et le CDI reste une valeur sure, contrairement a ce que disent ce genre de cons.
ce jounaliste n'est pas un journaliste...c'est un bon chienchien.
il va falloir penser à le taire...parceque les chiens chiens ça se fouette.
et au final, ça bouffe des croquettes.